Titre restaurant : choisir le bon moment pour le mettre en place

Lorsqu’il y a plus de 25 salariés dans une entreprise, l’employeur a pour obligation de prendre en charge la restauration de ses employés s’ils ne souhaitent pas rentrer chez eux. Mettre en place le titre restaurant est donc l’alternative pour répondre à cette obligation. Quels sont les avantages du titre restaurant pour l’employeur et l’employé ? Qu’en est-il de la législation du titre restaurant ? Sodexo, le spécialiste du chèque et de la carte restaurant, vous explique le fonctionnement.

Les avantages des titres restau pour l’employé

Le ticket resto est un avantage en nature. C’est un élément complémentaire de rémunération non imposé qui est très apprécié par les salariés d’une entreprise. L’employeur prend en charge entre 50% et 60% de la valeur facile du titre restaurant, le reste est à la charge du salarié. C’est un avantage de motivation supplémentaire pour les salariés qui se sentent valorisés et intégrés dans l’entreprise.

Les salariés peuvent avoir une carte restaurant qui remplace les chèques restaurant. Elle permet aux salariés de consulter leur solde restant et de garder l’historique de leurs transactions via une application sur smartphone.

Les avantages des titres restau pour l’employeur

Le ticket resto représente un coût pour l’employeur mais possède plusieurs avantages. Le principal avantage d’acheter des titres restaurant réside dans la permission de répondre à l’obligation légale des employeurs dans la prise en charge de la restauration des entreprises de plus de 25 salariés.

Le ticket de restauration permet à l’employeur de bénéficier d’une exonération de charges sociales et fiscales sur sa contribution. Cette exonération a pour limite 5,37 euros (plafond 2019) par jour travaillé tous les ans. Vous pouvez choisir entre le ticket, la carte restaurant ou l’augmentation du salaire, mais ce dernier ne vous permettra pas de bénéficier d’une exonération fiscale.   

Législation du titre restaurant et conditions d’attribution

L’attribution de titre restaurant est soumise à certaines conditions légales. Dans un premier temps, l’entreprise ne doit pas disposer d’une cantine sur le lieu de travail. De plus, un seul titre restaurant peut être attribué par jour et par personne.

L’employeur ne peut pas refuser l’attribution de tickets ou cartes restaurants s’il existe un local dans l’entreprise. En effet, ce local n’est pas considéré comme une cantine d’entreprise.

Lors de télétravail, l’employeur est aussi soumis à la même législation du titre restaurant et le salarié peut donc en bénéficier.

Enfin, pour les salariés qui travaillent à temps partiel, ils peuvent obtenir des titres restaurants dès lors que ses heures de travail sont entrecoupées de pauses de repas. Les salariés qui ne travaillent que le matin ou que l’après-midi ne peuvent pas bénéficier de titres restaurant.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×